Aïkido dojos d'Occitanie, Aveyron 12, Rodez, Luc, Montbazens, Villeneuve

`

Aïkido traditionnel

Nos sociétés commerçantes basées sur le profit passent leur temps à tromper le consommateur.
L’aïkido n’échappe pas à la règle, il y a donc quelques petites choses à savoir pour ne pas se faire arnaquer.

En savoir plus ...»


Nos professeurs aïkido

Un pratiquant d’art martial, donc un pratiquant d’aïkido choisit d’abord son professeur Autant de professeurs d’aïkido autant d'aïkido différents.
L’aïkido n’est pas un sport normalisé : c’est un art et dans les arts chaque artiste a sa vision de l’art.

En savoir plus ...»


Nos dojo aïkido traditionnel

Un sport se pratique dans un club, un art martial dans un dojo.
Deux milieux extrêmement différents et opposés dans leur fonctionnement. La confusion est fréquente, l’homme se contente toujours d’à peu près.
Dojo : le lieu (Jo), où l’on apprend la voie (do), du maître du dojo

En savoir plus ...»


L'Aïkido traditionnel découverte d'un art martial

L’aïkido est un art martial, une philosophie, un art de vivre. Comme tous les arts c’est quelque chose qui peut avoir énormément d’influence sur votre vie, votre santé et la qualité de celle-ci. C’est pourquoi un pratiquant d’aïkido a un tout autre regard, il voit les choses complètement différemment. Réduire l’aïkido un sport est donc une absurdité.

Aïkido "venez essayer"

c'est gratuit.
Les essais à l'aïkido traditionnel dans nos dojos du 12 sont possibles toute l'année, tout comme les inscriptions.
Car nous ne sommes pas des sportifs, qui ont des contraintes de calendrier, des performances à réaliser.
Chacun pratique l’aïkido à son rythme et pour son plaisir.

En savoir plus ...»


aïkido cours enfants/ ados

Un art martial adapté aux enfants.
Vos enfants en ont marre d'être comparez aux autres et évaluer en permanence ? L'aïkido est parfait pour eux.
Proposez un art martial japonais original, différent des sports martiaux (judo, karaté, etc)
sans compétition et sans nuisances physiques ou mentales pour l'enfant (culte de l'ego, du champion).

En savoir plus ...»


aïkido et son histoire

L'aïkido comme tout art traditionnel se transmet de "maitre à élève".
D'où la première question que vous posera un vrai pratiquant :
"vous êtes l'élève de quel maitre ?"
Pour comprendre le fonctionnement de l’aïkido traditionnel il faut donc connaître l’historique de l’aïkido jusqu’aux pratiquants de votre dojo.
On peut faire illusion face à quelqu’un qui ne connaît pas cet historique.
tandis que quelqu’un qui le connaît saura instantanément à qui il a affaire.

En savoir plus ...»


L'Aïkido traditionnel qu'est ce ? art martial, sport martial ou self défense

Vous trouverez sur ce site de quoi répondre à ces questions

Vidéos aïkido

Internet est pour un néophyte en aïkido la pire source, puisqu'on y trouve surtout n'importe quoi.
"Si je vous donne la recette de la fondue, vous n’aurez aucune idée de ce que c’est tant que vous n’aurez pas goûté, pour l’aïkido il en va de même". Maître Tamura en suisse
On ne donne pas de cours d’aïkido sur Internet c’est anti martial et stupide. seul les incompétents en mal de reconnaissance font ce genre de choses.
Par contre, des interviews sur les questions que l’on se pose sur l’aïkido, issues des émissions de télévision auxquelles nous avons participé.
Vous y trouverez une ambiance de pratique et les pratiquants y expliquent pourquoi ils pratiquent, ce qui les a amené à l'aïkido et pourquoi ils continuent encore.

En savoir plus ...»


en aïkido

pas de limite d'âge
c'est un art martial accessible à tous : hommes, femmes et enfants.

Aucune compétition, pas de performance à réaliser, cet art martial japonais traditionnel a pour objectif votre bien être.

Une technique réussie vous êtes vivant, ratée vous êtes mort. Lorsqu'elle est réussie elle ne demande aucune force physique, sinon c'est qu'elle n'es pas correcte.

Donc pas besoin d'endurance, de résistance à l'effort. on enmploi pas ses muscles comme en sport, mais son énergie : "le ki", l'énergie que manipule les thérapeuthes orientaux. Ou dans la pratique du Taïkido voir ci-contre.

Les vieux maitres d'arts martiaux pratiquent jsqu'à leur mort, tandis que les sportif martiaux arrêtent à 30 ans. En savoir plus ...»


Le taïkido

Pratiquer un art martial, ce n’est pas passé son temps uniquement à pratiquer des techniques de combat. L’aïkido est bien sûr un art martial, mais c’est aussi une philosophie, un art de vivre. C’est-à-dire une conception de la vie selon la vision orientale qui est complètement différente de la nôtre.

Le taïkido est une discipline visant l'unité entre l'homme et son environnement, car pour un oriental c'est la désadaptation au milieu qui créée la maladie.

Taïkido, seifuku, kwatsu sont peut être moins connu que yoga, qi-gong, zen, etc.

- Mais ils font partis des piliers de la culture martiale japonaise.

Venez les découvrir dans nos dojo de l'Aveyron. En savoir plus ...»


Aïkido traditionnel le jugement, les choix

Le jugement est une qualité fondamentale pour un pratiquant d’art martial. En effet lorsque l’adversaire est face à vous que devez-vous faire : fuir car vous êtes plus faibles que lui ou l’affronter parce que vous êtes sûrs de maîtriser la situation ? Vous n’avez pas droit à l’erreur.

Toute pratique martiale est basée sur ce principe. C’est ce qui forge l’éducation des pratiquants. Bien sûr ils se trompent fréquemment et c’est le fait de corriger inlassablement les erreurs qui permet de progresser. L’erreur est donc constante c’est la matière première du pratiquant d’un martial. Si vous ne reconnaissez pas vos erreurs vous ne pouvez pas progresser. Votre maîtrise dans l’art s’arrête instantanément. C’est pourquoi la maîtrise de son égo est un prérequis essentiel pour l’étude d'un art martial. Donc quelqu'un qui se vante de ses titres diplômes, succès n’est en aucun cas un pratiquant sérieux et fiable.

Le concept d’enseignement traditionnel Shu Ha Ri s’applique-t-il aussi à l’Aïkido ?

Il s’applique à toutes les techniques traditionnelles, que ce soit dans le Chado, la voie du thé, du Kado, l’arrangement floral, etc... Toutes ces voies s’étudient ainsi et passent par ces étapes.

Shu est l’étape où l’on suit scrupuleusement l’enseignement de son maître jusqu’à arriver à reproduire exactement les techniques. Une fois arrivé à ce niveau on essaye de voir ce que tel ou tel changement implique. On sort du moule pour continuer son étude. C’est Ha. Finalement on dépasse les contradictions et le technique devient sienne. C’est Ri.

Mais aujourd’hui les gens veulent commencer par Ri ! (rires) Ils n’arrivent pas à faire comme l’enseignant alors ils cherchent un autre chemin. Ils ne peuvent pas faire une chose alors ils en font une autre. Dans ce cas-là mieux vaut faire autre chose dès le départ. Et si je corrige les gens me disent qu’ils ne peuvent pas le faire, que c’est impossible.

Mais il est inutile de faire une chose que l’on peut réaliser facilement.

L’étude consiste à essayer de faire quelque chose que l’on ne peut pas ! Il n’y a pas de raccourci.

On ne peut pas dire que le bon professeur soit uniquement celui qui est plus fort physiquement que les autres ou celui qui possède de bonnes techniques.
C'est par un enseignement fondé sur une compréhension juste et claire des enseignements et des principes de l'aïkido que l'on peut guider les élèves sans errement.
Tamura sensei
`

Aïkido l'ordre des choix : art martial, professeur, dojo

Cet ordre des choix évite les erreurs :
On choisit un art martial qui nous convient, ensuite le professeur, et enfin le dojo de ce professeur ou de l'un de ses élèves. 3 choix fondamentaux à faire dans cet ordre, sur lesquels vous ne devez pas vous tromper. Un consommateur de fitness ou de sport ne fera pas ces choix dans cet ordre : il choisira au plus proche, le moins cher, les plus jolis vestiaires… C'est ce qui distingue celui qui connaît de celui qui ne connaît pas les arts martiaux.
C'est souvent la confusion quand on débute,
Parfois on croit connaitre et on ne connait pas, on se base sur des avis de gens incompétents et on croit qu'ils expriment des conseils avisés. Il n'y a que celui qui maitrise son art qui peut avoir un avis fiable. C'est donc dur de s'y retrouver quand on débute, l'erreur est fréquente, il convient d'y remédier très vite.
Notre cerveau fonctionne ainsi par économie d"énergie, il regarde dans sa mémoire s'il n'y a pas quelque chose qui s’en approche. S'il trouve alors il vous le propose et vous pensez savoir alors que vous vous trompez.
Ce fonctionnement basique est souvent le frein à tout progrès en aïkido, rajoutez un peu d'égo (susceptibilité) et vous n'évoluerez pas.
L'archer est un modèle pour le sage.
Quand il a manqué le milieu de la cible, il en cherche la cause en lui-même.
Confucius


3-Diaporama-aikido-12-6.html